Voeux du Maire 2018

Extrait du discours : Les réalisations ou évènements réalisés en 2017 et les perspectives de 2018.

Concernant les enfants et les jeunes : «  Le portail famille » s’est enrichi de fonctionnalités complémentaires dont le paiement en ligne qui a vu le jour en décembre dernier. Les premières familles l’ont déjà utilisé et nous préparons la prochaine étape avec la facturation dématérialisée. L’installation du Relais Assistantes maternelles dans les locaux situés au rez de chaussée de la salle des fêtes René Vedel a pris du retard, du fait de tracasseries administratives de contrôle pour les locaux accueillant du public. A quand la réforme des normes ? A la rentrée scolaire 2017, nous avons abandonné les nouvelles activités périscolaires. Ce choix contrairement à ce qui se dit a été fait en accord avec les parents d’élèves puisque 77 % des parents ont répondu à l’enquête menée et 90 % des votants se sont prononcés pour le retour à la semaine de 4 jours. Une très grande majorité des enseignants y étaient eux aussi favorables. J’en profite pour adresser mes vœux à toute la communauté éducative. L’intérêt pour l’activité du CLAS (contrat local d’accompagnement à la scolarité), qui accueille les jeunes du secondaire, va croissant. Ceci en particulier grâce à la collaboration de plus en plus étroite avec le collège de Villemoisson et j’en profite pour remercier ici le personnel du CLAS ainsi que le principal du collège et son adjointe. Nous avons voté au dernier conseil municipal une délibération me donnant l’autorisation de signer une convention avec le collège qui s’intitule « devoirs faits » et qui permet au personnel du CLAS de suivre les élèves au collège et de poursuivre leur action avec eux sur la structure. Toutes ces actions en faveur des jeunes ont été saluées par la CAF et nous conforte dans notre volonté d’apporter à cette jeunesse les moyens nécessaires pour réussir.

Les aînés ne sont pas oubliés. Nous leur avons proposé un café des ainés, des ateliers, des sorties, des animations, le portage des repas à domicile et l’accompagnement aux courses. Cette année nous avons innové, en privilégiant les relations intergénérationnelles, lors d’un goûter qui réunissait les enfants de l’accueil de loisirs et les plus de 80 ans afin de leur remettre un coffret cadeau. D’autres échanges sont prévus pendant les vacances de février.

Avant de passer aux travaux et à l’urbanisme, je tenais à souligner que cette année, monter un budget est encore plus compliqué que les autres années, puisque en plus des baisses de dotations de l’Etat des années précédentes nous ignorons le montant qui compensera la suppression de la taxe d’habitation.

Les travaux et l’urbanisme : L’an dernier, j’évoquais les travaux entrepris pour sécuriser le gymnase avec le changement de toutes les portes extérieures et l’installation d’une alarme. Après avoir été décriés par certains, nous pouvons maintenant constater que les nombreuses dégradations se sont arrêtées. C’est la raison pour laquelle un portail a également été posé au centre technique municipal pour éviter que ce centre ne soit le lieu de dépots sauvages, ou de cambriolages. Cela doit permettre aussi une livraison par Cœur d’Essonne de plusieurs bennes pour permettre au service technique de trier les déchets. Cela au bénéfice de l’environnement.

Je poursuivrai maintenant par nos actions pour 2018 avec tout d’abord la révision du Plan Local d’Urbanisme. Je rappelle que le PLU est un document d’urbanisme et de planification destiné à régir les droits à construire sur l’ensemble du territoire communal. Le conseil municipal de septembre dernier a arrêté le texte qui a été soumis à toutes les instances et personnes publiques associées. Nous avons reçu la plupart des commentaires notamment de l’Etat qui sont favorables à quelques réserves prêts. L’enquête publique va donc pouvoir commencer le 8 février pour un mois. Je vous invite pendant ce mois à venir inscrire vos commentaires dans le registre, ou sur un site dédié et/ou à venir rencontrer le commissaire enquêteur en mairie. La révision de ce PLU devrait donc être adoptée au cours du deuxième trimestre de cette année. Je rappelle que le but de cette révision est en plus de la mise en conformité des différents textes d’urbanisme, de protéger au maximum le cadre de vie, l’environnement, le patrimoine bâti, d’améliorer la qualité de la vie quotidienne et d’adopter un projet urbain maîtrisé pour répondre aux besoins futurs. Sont donc incluses dans le nouveau règlement :

  • une hauteur de constructions limitée à RDC + 1 étage + combles sur toute la commune,
  • une augmentation du nombre de places de stationnement pour les nouvelles constructions,
  • des règles de recul renforcées pour éviter la sur-densification et préserver les espaces verts,…
  • l’agrandissement du tracé de la coulée verte au sud de la rue de la Division Leclerc, pour permettre la réalisation d’espaces verts et de lieu de promenade dans la commune.

Enfin, pour tenir compte des obligations de densification imposées par l’Etat et pour répondre aux besoins de la population, deux Orientations d’Aménagement et de Programmation sont inscrites dans le PLU : la création d’une résidence pour seniors dans le quartier des Sénillières etl’ouverture d’une zone constructible dans le secteur des Mollières pour la création de 14 logements, laissée à l’initiative des propriétaires du foncier. Aucune autre zone de la ville n’est ouverte à l’urbanisation. C’est grâce à ces futures règles ainsi qu’à la détermination de l’adjointe en charge de l’urbanisme et du cadre de vie, qu’il devrait n’y avoir que 10 logements sur la parcelle privée située au coin des rues Louise Michel et Jean Jaurès au lieu des 60 imaginés par un premier promoteur. L’ancienne ferme sera réhabilitée et 4 pavillons construits. Donc une autre contrevérité corrigée nous ne voulons pas bétonner Villiers. C’est aussi dans le cadre de la révision du PLU qu’a été prise la décision après discussion, avec la communauté d’agglomération de ne pas réaliser l’agrandissement de la zone d’activité de la Pointe à l’abbé. En effet, les règles restrictives supplémentaires exigées par EDF pour la non-construction de bâtiments sous les lignes à haute tension n’ont pas permis de trouver d’aménageur ou de promoteur. La maison médicale :
Vous avez pu constater que la construction de l’immeuble face à la mairie, qui doit accueillir la maison médicale au rez-de-chaussée, était terminée. L’aménagement intérieur reste à réaliser et dès le début du 2ème trimestre, kinésithérapeutes, médecins généralistes, ostéopathe, infirmière et psychomotricienne investiront les lieux. Nous sommes heureux de voir aboutir ce projet que nous avons porté. Je crois que tout le monde s’accorde à dire que son architecture fait l’admiration de tous. Je remercie l’entreprise Tradi-art avec qui nous avons conjointement travaillé. Nous avons profité de la nécessité de renforcer les réseaux électriques pour alimenter cet immeuble pour enfouir les câbles, changer les lampadaires qui sont maintenant équipés de LED plus économes en énergie. Cela a également permis d’alimenter une borne de recharge pour les véhicules électriques, installée sur le parking face au petit Casino. Je remercie ici la communauté d’agglomération, l’ADEME et le SMOYS qui ont coopéré à la réalisation et/ou financé ces travaux. Poursuivons dans le domaine des éclairages : ceux des tennis et du terrain de boules sont en cours d’installation. Cela devrait être terminé début février. Autre contrevérité corrigée. Parlons maintenant de la réalisation de la coulée verte. Elle a certes pris du retard mais contrairement à certaines rumeurs, la quasi-totalité des terrains sont propriétés de Cœur d’Essonne puisque Nexity a cédé à l’euro symbolique tous ceux dont ils étaient propriétaires. Des négociations sont en cours entre Cœur d’Essonne et les autres propriétaires. Au dernier conseil communautaire, nous avons autorisé le Président a signer deux actes de vente. Le classement de cette zone en Espace Naturel Sensible a pris du retard mais permet à CDEA d’obtenir des financements de la part du département. Je me suis rendue cette semaine à la région pour rencontrer Jean-Philippe Dugoin Clément, vice-président en charge du dossier, pour solliciter semble en bonne voie. Des études ont été réalisées pour l’aménagement et contrairement à ce qui se dit il n’y aura pas que de la pelouse. L’agglomération a prévu la réalisation de cette coulé verte en 2019. Je veux rassurer ici les riverains qui s’inquiètent mais cette coulée verte est inscrite dans le Schéma Directeur d’Ile de France depuis 1994 et Villiers en réalisera la première partie. Je poursuivrai en parlant de l’axe de contournement de la zone commerciale de Ballainviliers pour désengorger la route de chasse et le passage du pont au-dessus de la N20. Malheureusement les choses vont plutôt à la vitesse à laquelle nous roulons aux heures d’affluence sur la route de Chasse. Et pourtant ce n’est pas faute d’essayer de faire avancer ce dossier y compris avec les communes voisines en relançant les élus et services en charge de ce dossier au CD91. Cela rejoint le problème des transports en Ile de France et je tiens à évoquer ici la crainte des élus de Cœur d’Essonne que nous ne devenions le parent pauvre de ce grand Paris dans le projet proposé par le préfet de région au Président de la République. Cela n’est pas possible et je l’ai dit à notre député lorsqu’elle est venue me voir la semaine dernière. Notre point de vue rejoint celui des élus de cœur d’Essonne. J’en profite pour les remercier de l’atmosphère dans laquelle nous avançons dans cette nouvelle agglomération. Je remercie Olivier Leonhardt pour le travail qu’il a accompli avant de devenir sénateur et nous comptons sur lui pour passer les messages en particulier sur ce grand Paris. J’assure Eric Braive son successeur de tout mon soutien dans cette nouvelle aventure. Je remercie aussi les services de la communauté d’agglomération qui travaillent sans compter pour les compétences dont ils ont la charge. Je poursuivrai en félicitant et remerciant l’ensemble du personnel municipal pour son dévouement envers la population et son action au quotidien. Vous avez dû également lire et entendre beaucoup de choses sur le mal être au travail. Sachez que nous y sommes très attentifs. Nous avons engagé en mars dernier une démarche sur les risques psychosociaux en collaboration avec des représentants du personnel et le concours d’un prestataire Nous sommes dans la phase finale de l’audit. Je souhaite la bienvenue aux nouvelles personnes qui ont ou vont rejoindre l’équipe municipale (la Directrice générale des services et je la salue puisqu’elle est dans la salle, la directrice de la communication, de la culture et du sport, le responsable de l’accueil de loisirs, le responsable de l’équipe de la régie technique, le responsable de l’encadrement du personnel de service de l’école Brossolette). Je remercie les adjoints, conseillers délégués et conseillers municipaux pour leur implication dans la vie municipale. Enfin, je profite de l’occasion pour remercier l’ensemble des associations dont les bénévoles se démènent tout au long de l’année pour animer notre commune, sans oublier entraîneurs, animateurs et supporters dont l’engagement donnent une image dynamique et performante de notre commune. J’évoquerai ici les changements importants au niveau du sport, puisque le Comité Omnisport de Villiers plus connu sous le nom de COV sera bientôt remplacé par une quinzaine d’associations distinctes. Merci à Thomas Busson d’avoir accepté de prendre par intérim la présidence de l’association pour débloquer une situation difficile. Merci et bravo à tous ceux qui ont œuvré élus et employés municipaux pour que cette cérémonie se passe dans de bonne condition. Je finirai en vous souhaitant à vous tous et à vos familles une bonne année 2018 pleine de joie de bonheur, de sérénité, de solidarité et surtout de santé.

mal le 26/2/18 ng

Mairie de Villiers-sur-Orge, 6 rue Jean Jaurès, 91700 VILLIERS-SUR-ORGE